3li

De la petite entreprise au groupe international, la transformation numérique est devenue un passage obligé pour toutes les entreprises, que cela soit pour s’adapter au changement afin de rester compétitif ou pour transformer une activité concurrencée par le développement de nouveaux Business models.

Robert Half Technologie, expert mondial du recrutement spécialisé, dévoile les résultats de sa dernière enquête* réalisée en avril 2016 auprès de 100 DSI français, sur la question de la transformation numérique des entreprises.

Cette année, les entreprises françaises vont investir plus dans leur digitalisation

La transformation numérique est un levier important de création d’emplois et de valeur. C’est la raison pour laquelle les entreprises françaises interrogées dédient un certain budget à leur digitalisation aujourd’hui.
Et ces budgets vont augmenter ! En effet, pour 48% (38% en 2015) des DSI interrogés le budget digitalisation va augmenter cette année : entre 5 et 10% de plus pour 76% des répondants. Pour 50% des DSI, il restera le même que l’année dernière.

E-business, Cloud et Mégadonnées restent à améliorer selon les DSI

Si les moyens sont bel et bien là, le chemin de la transformation numérique est long, et certaines améliorations semblent encore nécessaires aux yeux des DSI français : les augmentations de budget devraient se concentrer sur :

Transformation digitale : pour 48% des DSI le budget dédié augmente cette année

 

Sans étonnement le e-business, propulsé par le développement multicanal des ventes, est le premier poste de dépenses et d’améliorations prévu par les DSI interrogés. Les directeurs e-commerce et chefs de projets e-commerce sont particulièrement valorisés.

Le cloud l’est également pour des contraintes évidentes de sécurité et de souplesse. Enfin, la collecte et l’exploitation des mégadonnées s’affichent comme un poste de dépenses logique et essentiel face la masse d’informations dont disposent les entreprises. Les types de profils associés à ces fonctions sont extrêmement recherchés et valorisés, en raison notamment de leur rareté.

« En matière de digitalisation tous les secteurs sont aujourd’hui concernés, la transformation numérique a bouleversé le monde de l’entreprise car elle implique de nouveaux modes de fonctionnement et exige beaucoup d’adaptation et d’agilité de la part des entreprises et de l’ensemble de leurs collaborateurs. Devant son caractère inéluctable, les DSI revoient clairement leur stratégie tant dans la gestion des coûts que des hommes. Il va de soi que les services IT ont de plus en plus de poids dans les organisations et en matière décisionnel.
Intrinsèquement, tant les profils techniques que ceux aguerris aux développements des plateformes techniques digitales sont recherchés. La guerre des talents s’intensifie d’autant plus que le marché est en
situation de quasi plein emploi pour ce type de profils. » commente Fabrice Coudray, directeur de Robert Half Technologie.

*Enquête réalisée par un institut de sondage indépendant pour Robert Half en avril 2016 auprès de 100 Directeurs / Responsables des Systèmes d’Information (DSI) en France.

 

Edité par Laurent Leloup, Fondateur Finyear Group 

Source : finyear.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *