3li

Emergence du live streaming, prépondérance du recours au cloud ou encore accélération du réflexe mobile first. L’analyste américain Brian Solis dévoile les 26 tendances numériques 2016-2018 disruptives pour l’entreprise. Décryptage de cinq points essentiels sur lesquels les PME doivent se positionner dès maintenant.

Tendance n°1 : l’accélération du mobile first

En juin 2016, la France comptait 34,1 millions de mobinautes. Pour les entreprises, quelle que soit leur taille, il est vital d’être présentes sur l’Internet mobile pour augmenter leur visibilité et booster leur chiffre d’affaires. Pour y parvenir, il faut s’adapter aux comportements mobile first :

  • développer une stratégie marketing mobile afin de communiquer avec ses clients actuels ou potentiels,
  • rendre accessible son site Internet pour une navigation sur smartphone
  • créer une application mobile.

Objectif : offrir un service personnalisé en temps réel, accessible via mobile.

Tendance n° 2 : la domination du recours au cloud

Plus de 9 PME françaises sur 10 ont utilisé ou vont utiliser le cloud en 2016. Cette solution de stockage de données sur des serveurs distants est l’alliée incontournable du développement des petites entreprises grâce à ses nombreux avantages : un coût réduit grâce un abonnement mensuel ou annuel, l’accès à des logiciels similaires à ceux des grandes entreprises et une accessibilité des documents et des données en tout lieu et à tout moment, permettant l’augmentation de la productivité.

Tendance n°3 : le boom du live streaming

Avec le développement des réseaux sociaux, la tendance vidéo est désormais au live streaming, c’est-à-dire à une diffusion simultanée à la captation. Pour les PME, ce dispositif est intéressant pour communiquer sur un événement ou un nouveau produit et le partager en direct sans avoir recours à des opérations de montage ou de mise en forme. Les plus ? Les retombées, les partages et les commentaires liés à la diffusion de la vidéo permettent de réaliser une opération de marketing viral à bas prix et de donner une image humaine et moderne.

Tendance n°4 : les imprimantes 3D

La démocratisation des imprimantes 3D permet, par exemple, de développer rapidement des prototypes ou de fabriquer des produits personnalisables en petite quantité. Des FabLab – ateliers partagés – installés partout en France permettent aux petites entreprises d’avoir accès à ces imprimantes tout en étant accompagnées dans le processus par des makers avisés, mais les PME peuvent aussi s’équiper à des tarifs raisonnables (à partir de 500 euros pour certains modèles grand public).

Tendance n°5 : l’optimisation du temps connecté

Pour augmenter sa productivité, il faut veiller à bien choisir ses solutions numériques. L’objectif est d’optimiser le temps connecté. Pour les PME, les outils en mode SaaS comme Office 365 permettent de gagner du temps et de travailler plus intelligemment grâce à de nombreuses fonctionnalités : co-édition en temps réel, enregistrement des documents dans le cloud ou encore simplification du partage de document (en savoir plus sur le blog d’Office).

 

Edité par Microsoft

Source : http://blogs.microsoft.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *