3li

Porté par les incitations gouvernementales visant à encourager l’amélioration des performances thermiques de l’habitat, ce marché de la rénovation recèle un fort potentiel de croissance (plus de 10 millions de logements)… On peut donc légitimement se demander pourquoi le secteur du bâtiment, et plus particulièrement celui des menuiseries extérieures, ne se redynamise pas ?

Si plusieurs raisons sont à évoquer, il ne faut pas négliger l’impact de l’importation massive de menuiseries low-cost. Face à se constat, l’Union des Fabricants de Menuiseries Extérieures (UFME) a souhaité s’appuyer sur un label attestant de l’origine française de la fabrication des portes et fenêtres, allant bien au-delà d’un simple Made in France : Origine France Garantie.

Afficher l'image d'origine

 

Des menuiseries extérieures françaises

Application depuis plus d’un an et grâce à la rédaction de l’annexe sectorielle “Menuiserie Extérieure” par l’UFME et Pro France, ce label est adapté à tout type de fenêtres et portes quelques soit le matériau. Par la promotion de cette démarche, l’UFME démontre sa forte détermination à protéger l’emploi dans notre pays et à valoriser les menuiseries extérieures nationales. Les fenêtres et portes sont historiquement produites et assemblées sur notre territoire. Dans sa globalité, ce marché représente un tissu économique composé de groupes importants, mais aussi et surtout, d’un grand nombre de toutes petites entreprises artisanales. La sauvegarde de ces milliers d’emplois en région est une priorité forte à l’heure où le bâtiment vit une crise économique très violente et se trouve confronté à l’arrivée massive de produits low-cost.

Accompagné de la marque de qualité NF, le label Origine France Garantie atteste d’une menuiserie performante et française

De nombreux fabricants, adhérents de l’UFME, ont d’ores et déjà labellisé leurs gammes de fenêtres et portes ou sont en cours de labellisation OFG.

Afficher l'image d'origine

 

A quand une reconnaissance par les pouvoirs publics ?

Notre profession a aujourd’hui l’impression de se battre seule. Depuis plus de 20 ans nous œuvrons à la mise en place de démarches qualité reconnues par les ménages. Nos menuiseries répondent facilement aux critères techniques des crédits d’impôts et autres incitations fiscales.

Nous déployons aujourd’hui le label OFG chez nos industriels, et pourtant, les marchés publics n’exigent pas une production française dans les appels d’offres. Les incitations fiscales, financées entre autres par les impôts des contribuables français n’exigent pas non plus une production français. Seul le marquage CE est évoqué, alors qu’il ne s’agit que d’une obligation pour la mise sur le marché et en aucun cas une attestation d’un niveau de qualité ! Faut-il attendre que le marché de la menuiserie extérieure subisse le même sort que celui de la lunetterie, du textile ou de la maroquinerie pour réagir ?

Pour retrouver les menuiseries extérieures de qualité fabriquées en France : ufme.fr

 

Source : la revue parlementaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *