3li

Pour les décideurs IT français, le cloud est la tendance technologique la plus révolutionnaire au sein des nouvelles technologies. 61% d’entre eux sont persuadés que le cloud va apporter des changements profonds dans leurs entreprises. Suivent l’analyse de données (56%) et la mobilité IOT (53%) assure la récente étude annuelle de BT (BT CIO Report).

Engagement des entreprises vers le cloud. La France est au dessus de la moyenne globale des pays scrutés par l’étude. (Source : BT)

 

25% des organisations françaises se décrivent désormais comme “totalement orientées vers le cloud”. Concrètement, toutes leurs applications et leurs infrastructures sont positionées sur le cloud. 39% d’entre elles utilisent fortement le cloud, avec plus de la moitié de leur patrimoine numérique situé sur le cloud. 3% seulement des entreprises restent sur entièrement sur des systèmes classiques.

Quels défis pour passer au cloud ?

Les principaux défis décelés sur la route du cloud sont la perception des problèmes de sécurité (45%), le manque de compétence (38%), mais aussi la migration de l’historique (34%), ou encore le manque de budget (29%). 75 entités françaises ont été interrogées dans le cadre de l’enquête.

Le cloud est cité comme la technologie la plus transformatrice dans les entreprises au niveau mondial. Suivent la mobilité, la donnée, la transformation numérique, le software defined, et l’IoT. (Source : BT)

Au niveau mondial, BT a interrogé plus de 1000 directeurs IT dans onze pays. Et le cloud, la mobilité, la collaboration et la data sont les tendances technologiques les plus citées par les personnes interrogées. Un cinquième des entreprises mondiales ont déjà adopté une approche centrée sur le cloud et 46% ont déjà migré plus de la moitié de leurs applications et de leur infrastructure dans le cloud assure l’étude.

Enfin, cette tendance tout comme les autres nouvelles technologies (analyse de données, mobilité et collaboration) renforcent la position des DSI dans l’entreprise assure l’étude. “L’impact du digital est tel que l’importance du DSI dans les comités de direction continue de progresser” mentionne le document. “72% des directeurs IT confirment que la DSI occupe une position plus centrale au sein de la direction depuis deux ans. De plus, 43% des DSI indiquent consacrer désormais davantage de temps aux décisions stratégiques”.

 

Edité par Guillaume Serries

Source : zdnet.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *