Marketing digital, e-commerce, réseaux sociaux… Les entrepreneurs français, plus que leurs homologues européens, sous-exploitent les différents nouveaux leviers numériques. Les PME françaises et le digital : le grand désamour ? Selon Benjamin Grange, un spécialiste en transition numérique relayé par Les Échos Entrepreneurs, le numérique, c’est aussi une question de déclic : il faut savoir démarrer le moteur ! Voici cinq « must-do » concrets pour amorcer le mouvement.

3li

S’impliquer en tant que leader

Pas d’impulsion en interne sans implication des dirigeants : partage et échange avec chaque collaborateur sur la vision des grands enjeux numériques, ouverture d’un compte Twitter…

Nommer un responsable du numérique

Un collaborateur, venant des ventes ou du marketing par exemple, doit être nommé responsable du projet numérique. Son rôle : mettre en œuvre et évaluer au fil de l’eau le mouvement de transformation.

Adopter la politique des petits pas

Pour que les équipes adhèrent et soient entraînées dans le mouvement, la transformation doit se mener avec des mesures concrètes : privilégiez pour commencer des projets à court terme, réalistes et évaluables facilement.

Attaquer le volet culture d’entreprise

La transformation numérique est aussi une affaire de culture managériale et d’état d’esprit : au quotidien, tout doit être fait pour favoriser le sens de l’innovation et les postures d’ouverture au numérique.

Prévenir les échecs

L’échec fait partie du processus : pour faire accepter la dynamique « test and learn », mieux vaut prévenir qu’un certain nombre d’actions innovantes mises en œuvre ne réussiront pas !

 

Source : blogs.microsoft.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *