bi

Des données, oui, mais pour quoi faire ? Et qu’en faire ? Comment ? 
Aujourd’hui, les données sont partout. Mais toutes ne sont pas forcément qualifiées ou, simplement, utiles. Au-delà de la collecte, pouvoir déterminer les données qui peuvent faire sens, les manier intelligemment pour en révéler tout le potentiel et ainsi générer de la valeur sont autant d’enjeux primordiaux.

 

Si cette dernière a longtemps été considérée comme étant plutôt orienté IT, ce n’est aujourd’hui plus le cas : pour les experts, elle peut être utilisée par un grand nombre d’utilisateurs, et ce sans prérequis techniques particuliers. Selon eux, l’outil permet désormais d’adresser des profils relativement variés :

  • Le consommateur qui souhaite naviguer dans ses données, dans le but de les analyser et, éventuellement, de les diffuser ;
  • L’analyste qui crée, nettoie, et peut éventuellement enrichir ces données en plus de les analyser ;
  • L’IT qui souhaite intégrer des données à une application ;
  • Le développeur qui souhaite créer des datas visualisations ;
  • Le nomade qui souhaite consulter ses données depuis n’importe quel support, du desktop au mobile.

S’adapter à tous types de données

La solution permet également d’agréger des données quelle que soit la source initiale, des sources traditionnelles – datas centers, fichiers plats – aux sources cloud. L’outil Power BI Desktop permet alors de gérer l’extraction, pour passer ensuite à la mise en forme des données.

La modélisation est un aspect central de la data analyse, à ce titre, Power BI propose une foultitude de modèles permettant de s’adapter à n’importe quel type de données. Une fois son modèle choisi, l’idée est « d’aller le consommer au travers de rapports », comme l’explique un spécialiste Microsoft.

Ces derniers peuvent être crées dans la partie desktop de l’application, mais également dans le cloud, grâce à Power BI Services, intégré à Office 365. L’avantage ? Une plus grande capacité de stockage pour conserver les rapports en question.

Autre avantage selon les experts : en étant intégré à la suite Cortana Intelligence, Power BI permet d’absorber en temps réel un grand volume de données : par exemple, si l’on souhaite analyser un jeu de données provenant d’un réseau social, ou bien de l’IoT, une chaîne permet de les déverser en temps réel dans l’application, et donc de voir ces données évoluer directement dans l’interface.

 

Edité par Microsoft

Source : ideas.microsoft.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *